Facebook Twitter YouTube

Pour eux, la République Centrafricaine se limite uniquement à Bangui

La population non-urbaine constitue en République Centrafricaine la masse électorale la plus forte, celle qui finalement dispose d'un pouvoir électif incontestable mais demeure la plus pauvre, la moins assistée, celle qui n'a presque aucun accès aux services publics. Pour nos gouvernants, la République Centrafricaine se limite à Bangui et ses environs. Ils réagissent aujourd'hui parce que la capitale manque cruellement d'eau potable.

Il faut rappeler que certains dans l'arrière pays N'ONT JAMAIS SU CE QUI VOUDRAIT DIRE EAU POTABLE.

CENTRAFRIQUE : La trahision continue

Nelson Mandela disait : Ce qui est fait pour nous, que d'autres ont décidé sans nous, est en réalité contre nous. Soyons des êtres actifs

Lu pour vous : Justice > La Cour Constitutionnelle déboute Joseph Bendounga de sa requête

Suite aux accords de Khartoum à l'issue duquel le Président de la République a délibérément violé la CONSTITUTION sur laquelle il avait prêté serment d'être le premier garant, le Président du MDREC le poursuit devant la Cour Constitutionnelle.

CENTRAFRIQUE : Quand le premier garant de la constitution se permet le luxe de VIOLER cette dernière

Celui à qui le peuple centrafricain a fait confiance pour garantir l'intégralité de leur territoire, leur constitution, s'est permis de se comporter en traitre et ce, devant celles et ceux qui sont censés être son représentant au parlement (les députés) sans un mot de leur part.

HOMMAGE : il aurait eu 109 ans le 4 avril 2019 prochain

Il y a plus d'un demi siècle, le 29 mars 1959 plus précisément, disparaissait brutalement le Président fondateur de la République Centrafricaine. Grand rassembleur de son vivant, son peuple se retrouve aujourd'hui plus que divisé.