Facebook Twitter YouTube

Congrès du 7 octobre 2017 : Notre vision numérique

Tout reste à faire chez nous. Notre objectif, c'est de faire gagner du temps à nos compatriotes. Ce temps précieux pourrait ensuite nous servir à faire développer le pays.

Si le peuple décide en 2021 de nous confier la responsabilité de conduire notre nation vers un réel développement, nous simplifierons et délocaliserons certaines tâches telles que :

  • Les demandes des documents d'état civil tels que : passeport, acte de naissance, carte nationale d'identité se passeront :
    • dans nos ambassades et consulats pour les compatriotes de la diaspora,
    • dans les mairies pour les personnes qui sont sur le territoire national.
  • Toute déclaration de naissance ou décès pourrait se faire :
    • dans nos ambassades et consulats pour les compatriotes de la diaspora
    • dans les hôpitaux, cliniques et dispensaires sur le territoire national
  • L'état doit être en mesure de fournir des statistiques afin d'intervenir en cas de nécessité. Par exemple, si on se rend compte qu'il y a un nombre élevé de décès dans une localité ou région, on doit être capable d'identifier le nombre de personnes exposées au phénomène. Pareil en cas d'épidémie, l'état doit être en mesure de savoir combien de vaccins il faut.

Vous aurez une vision détaillée de nos projets numériques d'ici fin 2018. En attendant, suivez nos actualités !

Génération Douée sera le 26 mai 2018 de 14h à 18h à Lyon pour une conférence-débat

Dans le cadre d'une tournée d'information, nous organisons le 26 mai 2018 à Lyon, de 14h à 18h à l'hôtel KYRIAD Prestige. Venez découvrir !

Le compte rendu de notre rencontre du 31 mars 2018 avec les autorités de l'État centrafricain.

Le 31 mars 2018, nous avons rencontré les autorités de l'État pour discuter sur le sujet de nos passeports biométriques, plus précisément la mission technique.

29 mars 1959 - 29 mars 2018 : 59 ans d'une mystérieuse et tragique disparition

Il a sans doute été l'un des hommes politiques les plus prestigieux de l'ancienne AEF (Afrique Équatoriale Française). Barthélémy BOGANDA, père de l'indépendance centrafricaine décède brutalement dans un accident d'avion le 29 mars 1959. Rapide projection sur l'histoire d'un homme providentiel.

CENTRAFRIQUE : Mission technique pour la collecte des informations dans le but de concevoir les passeports biométriques.

L’ambassade de la République Centrafricaine en France (Paris), recevra du 24 mars au 7 avril 2018, une équipe de plusieurs personnes venant de Bangui dans le but de récolter les informations nécessaires afin de concevoir les passeports biométriques. Quels sont les problèmes que cela pose ? Découvrez !